Recette de Noël : l’incontournable bûche !

5
(2)

Quand les fêtes arrivent, on sait que le dessert de Noël est un moment attendu. Une bûche, une génoise, un biscuit, un gâteau, une meringue, ce qu’il faut, c’est faire plaisir à la famille !

Une bûche de Noël heathly : c’est possible sans gluten!

En général, les fêtes sont l’occasion de mettre les petits plats dans les grands. Alors les recettes sont toutes plus délicieuses les unes que les autres. Mais arrivé au dessert, au moment de déguster la superbe bûche que vous avez réaliser, personne n’a plus faim !

Une recette légère et sans gluten !

En réfléchissant à cette bûche de Noël, j’ai voulu vous proposer quelque chose de léger pour que la bûche puisse se savourer malgré les nombreux plats de résistance.

La recette de la génoise sans gluten

Pour la recette, les ingrédients demandés sont :

  • 80 g de farine de Maïs.
  • 40 g de poudre d’amande.
  • 50 g de sucre.
  • 4 œufs.
  • 1 sachet de levures chimiques.
  • 1 citron.

Préparez vos ingrédients dans votre cuisine pour gagner du temps !

Préchauffer votre four à 180°, thermostat 6 !

  • Dans un saladier, mélangez la poudre d’amande, la farine et la levure.
  • Ajoutez le sucre.
  • Séparez le jaune d’œuf des blancs.
  • Ajoutez les 4 jaunes d’œuf à la préparation et mélangez bien.
  • A l’aide d’un fouet : montez vos blancs d’œufs en neige.
  • Une fois bien montés, mélangez délicatement et petit à petit vos blancs montés avec le reste de la préparation (ne mélangez pas trop fort, il ne faut pas brusquer les œufs, vous risqueriez de les faire retomber !)
  • Ajoutez généreusement le zeste de citron à votre préparation.

Une fois que la pâte obtenue est bien lisse :

  • Couvrez votre plaque de papier cuisson.
  • Puis, versez la pâte.
  • Enfournez votre génoise sans gluten dans votre four pendant 12 minutes.

Regardez régulièrement votre four pour obtenir une cuisson parfaite, la génoise doit être dorée, mais entre dorée et cramée, la ligne est très fine : vigilance les amis !

Crème, ganache ou mousse : j’ai fait mon choix !

Maintenant que notre biscuit génoise sans gluten repose tranquillement dans le four, le dessert n’est pas fini. Il faut choisir comment le rendre gourmand. Cette fois encore, je vous donne ma recette, mais promis, en fin d’article, je vous donnerai plus d’idées pour pimper votre bûche de Noël.

Génoise sans gluten et ganache sans beurre

Une ganache est souvent lourde, c’est vrai que c’est gourmand, mais les recettes de ganache me font tourner l’œil, rien qu’à la lecture, j’ai déjà le ventre gonflé !

J’ai opté ici pour une ganache à la patate douce, vous connaissez ma passion pour la patate douce ! Par contre, si vous n’êtes pas fan de ce produit ou que le goût vous dérange, ne partez pas, remplacez la patate douce par de la pomme de terre et le tour sera joué.

Recette de la Ganache : chocolat patate douce

Pour cette ganache, il ne vous faudra que deux ingrédients :

  • Une jolie patate douce (environ 120 g).
  • Du chocolat noir pâtissier (120 g aussi).

En cuisine !

  • Pour cette recette, commencez par faire chauffer de l’eau dans une casserole. Pendant ce temps-là, épluchez et coupez votre patate douce.
  • Dans un saladier, casser les carrés de chocolat noir.
  • Une fois que vos morceaux de patate douce ne sont plus fermes, égouttez-les.
  • Ajoutez les morceaux de patate douce chauds au chocolat.
  • A l’aide d’une fourchette (ou d’un écrase-purée si vous êtes équipé comme jamais), écrasez la patate douce et mélangez-la par la même occasion avec le chocolat.
  • C’est un peu de sport, mais c’est ça aussi la cuisine !

La ganache au chocolat va rapidement durcir, ne tardez pas à former votre bûche !

Le montage de la Bûche de Noël sans gluten

Avant de sortir votre génoise du four, mouillez un chiffon propre, essorez-le comme il faut et étalez-le sur le plan de travail de votre cuisine.

Quand vous sortez votre génoise du four, retournez le papier sulfurisé de manière à avoir l’endroit de votre génoise sur votre chiffon. Enlevez ensuite le papier sulfurisé.

Roulez la bûche de Noël

Etalez votre ganache au chocolat sur la totalité de votre génoise. Roulez ensuite peu à peu à l’aide du torchon. C’est le torchon qui roule la bûche, vous n’avez même pas à toucher la génoise !

Enroulez la totalité de votre bûche dans le torchon et laissez-la reposer.

Au bout d’une trentaine de minutes voir 45 minutes, placez votre bûche dans votre réfrigérateur.

Servez, dégustez, savourez !

Au moment de dresser votre bûche de Noël sans gluten, saupoudrez la de sucre glace pour un peu plus de gourmandise. Pour une question de digestion et légèreté, vous vous en doutez, je n’ai pas fait de glaçage. Le glaçage est par exemple une soupe de chocolat qui va venir couvrir la totalité de la bûche de Noël. Le glaçage est une recette qui peut être excellente, quand on a mangé léger, c’est cool, après un repas de Noël, ça peut coincer !

Pourquoi cette bûche de Noël est-elle healthy ?

La cuisine sans gluten ne veut pas toujours dire cuisine healthy. Cela dépend des ingrédients choisis. La composition et les ingrédients de notre bûche sans gluten vont déterminer si celle-ci est légère ou pas.

Une génoise sans beurre ni lait

J’ai choisi de réaliser une génoise sans beurre, et sans lait. Les recettes sans lactose ont tendance à être plus digeste. Le beurre quant à lui est l’ingrédient gourmand par excellence, mais il n’est pas seulement gourmand, il est aussi très gras. La génoise sans beurre et sans lait est donc une génoise plus légère que celle que l’on peut trouver dans le commerce au moment des fêtes.

Ps : sans lactose, ni sucre, ne veut pas dire vegan ! Comme j’utilise des œufs, cette recette est idéale pour des végétariens, mais elle n’est pas valable pour un vegan !

Une ganache sans sucre ni beurre

Les ganaches sont généralement des recettes avec le même poids en beurre qu’en chocolat. Or, le chocolat est un ingrédient déjà sucré, donc ajouter du sucre à notre recette aurait été un peu écœurant. De plus, le mélange beurre et chocolat peut-être difficile pour la digestion. Optez pour de la pomme de terre ou de la patate douce pour remplacer le beurre est donc une option digeste et légère.

Heathly ne veut pas dire fade !

Si le terme healthy s’utilise de plus en plus, il est souvent associé à une cuisine peu gourmande. Or, la bûche de Noël sans gluten reste très gourmande.

On peut facilement la déguster après un bon repas sans culpabiliser le lendemain. Les bûches de Noël commercialisées pendant les fêtes sont souvent très sucrées, elles ont donc un goût de « revient-y » à chaque bouchée vu que le sucre est une addiction. Mais le lendemain matin, au moment d’ouvrir vos cadeaux de Noël, votre estomac ne vous remercie pas, alors que vous savez qu’il reste encore plein de bonne recettes à déguster le midi et soir !

Le choix des ingrédients

Les choix des ingrédients peuvent modifier le goût de votre recette. C’est ce qui est bien dans la cuisine, c’est modulable et adaptable aux goûts de chacun.

Le choix de la farine

Si vous avez déjà lu mes recettes, vous savez que je suis fan de farine de Maïs. Je trouve que c’est une farine sans gluten tout à fait abordable. Elle a aussi la qualité de se mélanger aussi facilement que de la farine de blé avec les autres ingrédients. Mais vous pouvez réaliser cette recette qu’avec de la poudre d’amande, dans ce cas là, remplacez le zeste de citron par de l’extrait de vanille, concassé quelques noix et mélangez-les à votre préparation, la bûche de Noël sans gluten aura donc une génoise noisette/noix, la recette parfaite pour les fans de fruits secs.

Vous pouvez aussi utiliser de la farine de coco, de la farine de riz, ou un mélange de farine sans gluten. Par contre, la farine de châtaigne ou la farine de sarrazin sont des farines qui ont beaucoup de goût, attention à ce qu’elle ne dénature pas votre gâteau.

Le choix du cacao

La bûche de Noël telle que je vous la propose est une bûche pour les gourmands de cacao, mais de vrai cacao. C’est pour cela que j’ai choisi du chocolat noir, parce que je trouve que cela se marie merveilleusement bien avec la patate douce, mais aussi parce que j’adore le chocolat noir. Mais ça, c’est ma version de la ganache, d’ailleurs rien ne vous oblige à faire une ganache.

Les amoureux des fruits

Les bûches n’ont pas l’habitude d’être sans lactose, sans sucre et sans gluten, je comprends que certains ressente une frustration ! C’est pourquoi vous pouvez ajouter à votre guise des fruits dans vos bûches. Cela peut-être des fruits secs dans la génoise comme des noix, des noix de macadamia, des noisettes ou des amandes. Mais vous pouvez ajouter aussi des fruit frais dans votre génoise, le chocolat se marie parfaitement avec les fruits rouges, vous pouvez donc mettre des fruits rouges frais directement sur votre génoise avant de la rouler. La recette n’est pas modifiée, il suffit juste d’ajouter quelques ingrédients pour créer la bûche de vos rêves !

Les options simples sans ganache

Tout le monde n’a pas toujours le temps de préparer une ganache. Si vous avez fait votre génoise sans gluten, c’est déjà très bien, soyez fier de vous et n’ayez pas honte de choisir de crème déjà faite pour étaler sur votre gâteau, quelques idées :

  • Crème de marron.
  • Crème de châtaigne.
  • Crème de noisette.
  • Pâte à tartiner au cacao.

Vous pouvez aussi réaliser une mousse pour mettre dans votre génoise. La texture sera différente, mais en général, la mousse a toujours son petit succès, mais ce sera pour une prochaine recette !

Une recette se suit à la lettre

Je sais que nous avons une vie à 100 à l’heure, la cuisine n’est donc pas toujours au centre de nos priorités. Mais une recette, pour qu’elle soit bien faite se suit à la lettre.

Séparez les blancs d’œufs des jaunes

La cuisine sans gluten n’est pas plus compliquée qu’une cuisine avec gluten. Le tout, comme tout bon cuisinier est de bien lire la recette. Dans la recette de la génoise sans gluten, on sépare les blancs d’œufs des jaunes. Cette étape est cruciale pour obtenir une génoise sans gluten légère et aérée. Si vous décidez, par manque de temps, de mettre l’œuf en entier et de ne pas monter le blanc en neige, vous risquez à la sortie du four, d’avoir des surprises !

Profitez des fêtes sans culpabiliser

La culpabilité et la cuisine ne font pas bon ménage. C’est le meilleur moyen de prendre du poids : manger puis regretter.

Avec cette recette de la bûche de Noël sans gluten, vous pouvez manger les yeux fermés. Non seulement parce que les yeux fermés, on savoure tous les goûts, mais aussi parce que c’est une bûche légère qui ne va pas vous faire passer une mauvaise nuit.

Une recette à déguster

Sortez votre plus joli plat, découpez des sapins, des cœurs et des étoiles dans du papier dorée, parsemez votre bûche de sucre en poudre ou de sirop d’érable et dégustez-la en famille.

Profitez des fêtes, aimez-vous et prenez soin de vous !

Si vous voulez régalez vos convives aussi au petit déjeuner, retrouvez nos recettes de muffins, madeleines ou encore financiers sans gluten.

 

Vous avez aimé ?

Dites-le avec des étoiles

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 2

Laisser un commentaire